Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le tanu de raymond

le tanu de raymond

histoire de la commune de Le Tanu , département de la Manche

un ancêtre du Tanu sauve le Mont St Michel

La famille de Sainte Marie qui résidait au Tanu, village de Bois Frou, est l’une des plus anciennes du pays, on la trouve ici dès le XI siècle ,

Raoul de Sainte Marie fonda l’église de cette paroisse, ses descendants s’établirent à Equilly qui fut leur principale seigneurie et plus tard à Champeaux,

Dans la mairie du Mont St Michel, un cadre rappelle le souvenir des chevaliers qui ont défendu le Mont pendant la Guerre de Cent Ans

Dans la mairie du Mont St Michel, un cadre rappelle le souvenir des chevaliers qui ont défendu le Mont pendant la Guerre de Cent Ans

L’un des plus célèbres, Jean de Sainte Marie, fut l’un des 119 chevaliers défenseurs qui sauvèrent le Mont St Michel contre les Anglais, ces derniers en même temps étaient maîtres de Paris, ils devenaient chaque jour plus pressants, aidé de la complicité de Robert Jolivet, ils firent le siège du Mont et tentèrent de le réduire par la famine. L'héroïque résistance des Montois eu raison de leurs assauts successifs. En 1434, mis en déroute par la garnison commandée par Louis d'Estouteville, capitaine du Mont, les anglais abandonnèrent leur artillerie.

 

En 1277, Raoul de Sainte Marie Chevalier était seigneur patron du Tanu, en 1332 Richard de Sainte Marie était héritier de son père Raoul,

Fouquet de Sainte Marie, Ecuyer, tenait la vavassorie du Tanu et un huitième de fief en St Denis Le Gast du seigneur de cette localité, Jehan de Sainte Marie intervint aux revues militaires passées à Avranches de 1377 à 1381 par ordre des rois de France Charles V et Charles VI en guerre contre les anglais, le chevalier de Mesmes de Roissy procéda en 1598 et 1599 à une maintenance de noblesse par ordre de Henry IV, il inscrivit sur ses registres : Pierre de Sainte Marie d’Equilly y demeurant, Christophe et Jehan de Sainte Marie, frères demeurant au Tanu,

 

En 1597, Christophe de Sainte Marie était seigneur de Bois Frou, du Tanu, d’Anctoville et du Loreur,

Christophe avait pour épouse Jacqueline Jourdain ( qui était la nièce de René Jourdain d’Ambleville, le 27eme abbé de la Lucerne )

leur fille Jeanne de Sainte Marie de Bois Frou née en 1583,

épousa le 26 mai 1611 Gilles de La Hache de Champrepus, qui était l’arrière petit fils de Regnault de La Hache, seigneur de ce lieu,

elle serait morte le 30 avril 1673, ( donc à l’âge de 90 ans ce qui semble rare pour l’époque )

Ce dernier seigneur du Tanu est décédé en 1656 mais aucune mention ne paraît dans les registres paroissiaux de l’époque que possède la mairie, pas plus qu’aucune trace de sépulture,

il faut dire qu’à cette époque les rivalités entre catholiques et protestants étaient très rudes et le curé catholique qui avait la tenue des registres paroissiaux ne prenait en compte que les baptêmes, mariages et sépultures qui étaient du ressort de la religion catholique et n’avait pas obligation si ce n’est interdiction de porter les personnes qui appartenaient à la dite religion prétendue réformée (RPR) protestante dont dépendait Christophe de Sainte Marie à Bois Frou,

 

Vers la fin du 17eme siècle s’installèrent à Bois Frou, les religieux de St Dominique du Mesnil Garnier (ordre religieux fondé à Toulouse en 1215 ),

Ils possédaient, avec cette demeure seigneuriale, la ferme, le moulin et quelques autres fermes notamment celle du Val d’Airou et la Ganerie qui étaient louées,

il y avait un étang qui aujourd’hui reste assez facile à situer, un colombier qui est porté dans l’acte de partage des biens de Thomas Nelet (ART 39, page 9) , le pressoir, cave et étable à moutons avec les ruines d’un vieux colombier faisant partie du 8eme lot, il existait aussi une chapelle dont il ne reste aucune trace à ce jour, mais on retrouve sur l’ancien cadastre de 1825 l’endroit où elle était édifiée : clos de la chapelle n° 543,

notes manuscrites de Raymond Martin en 1990

un ancêtre du Tanu sauve le Mont St Michel
un ancêtre du Tanu sauve le Mont St Michel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article