Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le tanu-noirpalu de raymond

histoire de la commune de Le Tanu et Noirpalu, département de la Manche

NIGRA PALUS, NIGRA PALUDE

le Myrica gale

le Myrica gale

Edouard Le Héricher, dans son ouvrage L'Avranchin monumental et historique,
vol. 2, cite la commune de Noirpalu :

Quartam partem de molendino de Nigrapalude

(Bulle du pape Innocent, 1213)

Le Nigra Palus, qui avec ses parties desséchées donna son nom à cette commune, est à une de ses extrémités, sous l'église de Bourguenolles.

C'est une prairie très humide, à laquelle les prêles, les potamots, les joncs, les alismas donnent une teinte sombre et d'où s'échappe un petit tributaire de l'Airou. (Le Courion)

On y trouve un arbrisseau odorant très rare, le Myrica gale.

Le nom de la paroisse vient du latin « nigra palus » correspondant à une prairie humide contenant des plantes à teinte foncée du fait de la composition de sa terre. 

 

 

le Myrica gale

le Myrica gale

"les gens de la campagne en mettent dans leurs paillasses pour écarter les punaises, mais il est à craindre que son odeur qui est très-forte, n’empêche de dormir ceux qui auraient recours à ce remède. On dit qu’en mettant cette plante dans de la bière, elle enivre très-promptement ; & que par-là, non-seulement elle ôte la raison, mais encore qu’elle rend insensés & furieux ceux qui en boivent.»

Extrait de d'Alembert, L'Encyclopédie Diderot 1751

 

"On sait que la notion d'eau joue un grand rôle en toponymie. Des marais, il y en a eu, un peu partout en Normandie, des petits et des grands et il n'est pas malaisé d'en retrouver trace, non seulement dans la désignation de marécages proprement dits, mais encore dans celle de nos communes de loin en loin.

 

L'héritage direct du latin c'est Palu ou Palud, mot encore courant au XVIe siècle, sorti peu à peu de l'usage, lentement, si lentement que beaucoup de gens le comprennent encore."

Fernand Lechanteur dans son ouvrage :

"Principaux types toponymiques de la Normandie"   Annales de Normandie Année 1954 4-3-4 pp. 33-34  : Marais

 

plantain d'eau : alisma

plantain d'eau : alisma

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article