Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le tanu de raymond

le tanu de raymond

histoire de la commune de Le Tanu , département de la Manche

étonnante visite au Tanu les 27 et 28 juillet 1944

étonnante visite au Tanu les 27 et 28 juillet 1944

 

A la fin du mois de juillet 1944, il y avait grand remue ménage

de troupes allemandes vers le bourg du Tanu, le Haut Tanu et

le Village Allix,

Les lignes électriques, étant sans courant, étaient utilisées comme

lignes téléphoniques reliant les différents villages entre eux,

de nombreux officiers s'activaient dans le secteur, des estafettes

à moto et side-car partaient porteurs de messages,

A la petite ferme isolée de Edmond Micouin, nous avons appris

quelques jours après la tourmente de la libération qu'un officier

de grande importance avait occupé la maison,

des tapis rouges avaient été déroulés, dans les deux pièces

de la modeste demeure qui comprenait au rez de chaussée

une salle commune faisant cuisine, occupée par des secrétaires

avec téléphone et machines à écrire,

une chambre dans le prolongement était la pièce ou couchait et

travaillait cet officier,

Avant son arrivée dans les lieux des véhicules avaient apporté le

nécessaire,

Le père et la mère Micouin furent invités à coucher dans un

débarras mansardé sous le toit,

Personne ne savait de quoi il s'agissait et ne se doutait pas

que de ce lieu perdu partaient les messages du quartier général

du front en déroute,

Ce n'est que quelques années après la guerre que des historiens vinrent

marcher sur les traces du général Von Choltitz et que la célébrité

fut connue,

Le séjour fut de courte durée, l'état major arriva dans la nuit

du 27 au 28 juillet pour repartir en partie la nuit suivante et

le samedi 29 à la tombée de la nuit un officier très courtois

et parlant un superbe français vint dire à Bernard Cléreaux et

à ses voisins, réfugiés dans leur tranchée abri ou ils s' apprêtaient

à passer la nuit « les américains sont à Gavray, demain vous serez

libérés ! » c'était à ne pas y croire, pourtant ce fut la vérité,

A la suite de son court séjour Von Choltiz regagna l'Allemagne

et fut nommé gouverneur militaire de Paris.

Témoins et auteurs : Aline Micouin et Bernard Cléreaux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article